https://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Freussiteultime.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2014%2F05%2Fclefs-de-la-r%25C3%25A9ussite.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Freussiteultime.com%2F2014%2F05%2Fcomment-reussir-en-4-cles%2F&docid=5CUIL5ywGMdpfM&tbnid=Z_ratAUgrPoVlM%3A&vet=1&w=2708&h=2080&bih=681&biw=1525&q=reussite%20&ved=0ahUKEwjN85exrKzSAhWhI8AKHUeVC8M4ZBAzCDcoNTA1&iact=mrc&uact=8

L’importance capitale des débuts instrumentaux

Les carences techniques acquises lors des débuts instrumentaux peuvent expliquer plus tard la baisse de motivation qui précède nombre de décrochages. La vigilance et l’expertise du professeur lors de cette période cruciale sont indispensables pour prévenir ces phénomènes.

Publicités

Affinez vos sensations : en pratique !

La sensation kinesthésique, malgré son rôle central dans la pratique instrumentale, est souvent insuffisamment prise en compte par le musicien.
Comment intégrer concrètement cette composante sensorielle dans le cadre pédagogique ? Quels conseils pratiques efficaces donner aux guitaristes de tous niveaux pour affiner leur réceptivité aux sensations ?

Avez-vous vraiment des doigts trop courts ?

Le guitariste, confronté régulièrement à des difficultés techniques lors d’extensions par exemple, a une tendance naturelle à incriminer ses doigts. La morphologie n’est peut-être pas systématiquement en cause, la technique instrumentale pouvant être impliquée dans certains cas, tout comme une inadéquation structurelle entre la lutherie standardisée la main du guitariste.
Nous aborderons les différentes solutions qui s’offrent au musicien afin d’arriver à l’accord parfait.